Archive

Archive for the ‘Reviews’ Category

Une réflexion médiatique sur l’essence d’un lieu – Nadia Gaudreau

January 13, 2011 Leave a comment

Une réflexion médiatique sur l’essence d’un lieu

Published Wednesday January 12th, 2011

Nadia Gaudreau B4 L’Étoile

Les artistes Daniel Dugas et Valerie LeBlanc ont commencé leur réflexion pour le projet «What We Take With Us» il y a de cela déjà plus de trois ans. À la suite d’un projet de résidence au Sydney College For The Arts en Australie, le couple a pu se pencher sur la notion de l’essence d’un lieu, de ce qu’on y retrouve et de ce qu’on a laissé derrière soi pour y être. Le résultat : deux séries de courts vidéos artistiques qui seront montrés simultanément, accompagnés de textes poétiques en lien avec les images. Ils présenteront le fruit de leur démarche le 15 janvier à la galerie L’e dans l’a à Moncton pour une seule journée seulement.

Valerie LeBlanc et Daniel Dugas, qui collaborent depuis plus de 20 ans, sont toujours à l’affut de l’art, car, ne sait-on jamais, on peut le retrouver dans des choses aussi banales qu’un mur de béton, à travers une fenêtre ou simplement en regardant la mer. «C’est la beauté de l’art. Il se renouvelle et est partout», dit Daniel Dugas.

Le duo a commencé à se questionner en 2007 sur la notion du nomadisme, de la mémoire personnelle et collective et de l’essence des lieux qu’ils visitaient.

Puis, en 2009, ils sont acceptés pour effectuer une résidence d’artiste en Australie, une expérience qui leur aura donné du temps pour réfléchir.

«D’habitude, on est toujours pressés dans nos projets, on va vite, vite, vite. Là, on a enfin eu du temps et de l’espace pour réfléchir», souligne Daniel Dugas, lors d’une entrevue avec L’Étoile dans sa maison de Moncton.

Les deux artistes multidisciplinaires ont donc réalisé des vidéos de 12 et 13 minutes. Chacun de ceux-ci est composé de six ou sept courtes séquences. Chacune de ces séquences est accompagnée d’un texte qui peut être présenté en anglais ou en français. Puisque les deux vidéos ne sont pas de la même longueur, en les présentant simultanément et en boucle, le résultat de l’oeuvre sera différent tout au long de la journée.

Les spectateurs vont aussi pouvoir choisir entre la bande sonore du vidéo de Daniel ou de Valerie, permettant encore ici une expérience différente. «On a filmé les vidéos ensemble, mais on a choisi de traiter différentes choses, car ce qui peut frapper l’un peut laisser l’autre indifférent. Les arts médiatiques invitent à la collaboration. Pour ce projet, nous avions le même objectif, mais avec deux angles, deux visions différentes qui sont reliées par le produit final. Mais au fond, je pense que la démarche a eu son côté individualiste», explique Valerie LeBlanc.

«Il y a un ensemble de pièces, de vidéos, qui ne sont pas nécessairement reliés entre eux, ajoute Daniel Dugas. On ne va pas d’un point A au point B. Mais il y a un élément poétique, une réflexion sur la mouvance et la mémoire qui les relie. Je pense que le spectateur pourra ressentir des émotions poétiques sur l’existence.»

L’exposition, puisqu’elle ne durera qu’une journée, est d’ailleurs davantage une performance ou une installation artistique. De midi à 22h, les deux artistes seront sur place à la galerie L’e dans l’a de la rue Archibald à Moncton pour présenter le fruit de leur démarche. Ils espèrent pouvoir présenter leur oeuvre en région au courant de l’année, bien que rien ne soit encore confirmé.

Il est aussi possible de voir deux vidéos des artistes sur le web http://www.whatwetakewithus.wordpress.com sous l’onglet vidéos.

par Nadia GaudreauL’Étoile, B4, mercredi 12 janvier 2011

Categories: Reviews

Paired point of view – Story by Mike Landry

January 10, 2011 Leave a comment


Moncton’s Daniel Dugas and Valerie LeBlanc share their singular sights and sounds of Sydney, Australia, in a video work coming to Galerie e dans l’a.
SALON, TELEGRAPH-JOURNAL
Published Saturday January 8th, 2011

Categories: Reviews